© 2018

 

   Didier GAUGRY



6 février 2015 Soirée des Présidents : Didier GAUGRY, Président du FJEPS
et Responsable de la section THEATRE, reçoit une médaille de la ville.



Bientôt 50 ans et toujours en croissance

Une quatorzième section vient d'éclore au sein du Foyer de jeunes et d'éducation populaire et sportive (FJEPS), fondé en 1966 pour promouvoir les activités périscolaires. Si le FJEPS a su évoluer au cours de son demi-siècle d'existence, il a également su conserver l'esprit qui l'animait à sa création. Acteur, mais pas consommateur «Le siège de notre association est au service des différentes sections, il est le garant de la cohérence de l'ensemble, tout en préservant l'autonomie de chacun», précise Didier Gaugry, président depuis 4 ans. Le FJEPS, conscient que les activités de loisirs sont maintenant presque «banales» dans le quotidien de chacun, veille à ce que ses adhérents ne soient pas des consommateurs mais plutôt des acteurs.

Plus de 640 adhérents
Aidés et encadrés par la quarantaine de bénévoles et parfois des intervenants extérieurs, l'objectif est de faire participer activement les adhérents à la vie de l'association. Au cours de son évolution, le FJEPS a vu des sections être autonomes, comme la section foot brésilien qui est devenue l'Athlétic club brésilien en 1996, ou disparaître, quand elles ne répondaient plus à un besoin comme la sardane ou l'archéologie, mais toujours en conservant son esprit de départ. Depuis deux ans, le nombre d'adhérents a fortement augmenté, plus de 640, du fait de l'accroissement de la population bien sûr, mais aussi grâce à la qualité des activités, tant dans le contenu que dans la manière conviviale dont elles sont menées. «Toutes les sections sont dynamiques, mais varient en nombre de personnes, de plus de 140 pour la gymnastique, à une trentaine pour les travaux d'aiguille. Depuis que je suis président, j'essaie de promouvoir les activités en direction des jeunes, de leur ouvrir les portes du foyer.» C'est donc avec joie que le président voit la naissance de la quatorzième section intitulée les Jeunes Pousses d'Andromède qui proposera des activités de jardinage les samedis aux jeunes de 6 à 15 ans. N. G.

   
    LA DEPECHE DU MIDI

    Publié le 18/02/2015

2015 Gala